Le marketing sur Internet doit-il fondamentalement différer du marketing utilisant les canaux classiques? En matière de communication, il ne faut pas vouloir systématiquement tout changer. Car les fondements « universels » du marketing restent valables : L’alchimie des besoins, des envies et les atomes crochus entre des clients et des produits se créent et se prévoient avec les mêmes méthodes.


En clair, à la question : « Comment adapter son marketing à Internet? », il faut immédiatement ajouter celle-ci : « Quel est l’impact des nouveaux médias sur le marketing en général ?».

Car il faut le reconnaître, malgré sa jeunesse Internet, a déjà changé les mentalités dans l’approche d’un produit ou d’un service.

Tout d’abord, le client est plus volatile. Il a l’habitude d’avoir l’information à portée de main, de pouvoir comparer cinq solutions en dix minutes... Et tout naturellement de changer plus rapidement de fournisseur si l’herbe lui semble plus verte à côté. Deuxièmement, la notion de produit a également changé. Un produit ne doit plus forcément être fini et avoir des fonctions bien délimitées.

Aujourd’hui et encore plus demain, il sera modulable, personnalisable et portable. Enfin, le client s’attend à un service rapide et de qualité. La publicité est une promesse. Elle doit être tenue.

Sur Internet, le marketing doit donc respecter, encore plus qu’ailleurs, ces principes. Les technologies de l’information et notamment le CRM permettent de segmenter avec plus de précision la cible d’un message. Il faut donc utiliser ces possibilités, en y ajoutant de l’interactivité. Une campagne d’e-mailing ciblé ne marchera vraiment que si elle donne la possibilité à ses destinataires de réagir et d’aller au bout de la démarche qu’on leur propose, sans quitter leur clavier. Si une aide ou un service en ligne est proposé, il doit être efficace et rapide. Dans certains cas, la règle des 24 heures doit être ramenée à quelques heures.

Devant cette problématique, les entreprises opérant en ligne se tourne vers une nouvelle approche méthodologique, en plaçant cette fois le client au centre des préoccupations, c’est ce qu’on appelle de nos jours le E-Marketing.

à suivre...

Yassine El Bahlouli

les commentaires et les correspondances peuvent être envoyés sur emarketingmaroc@gmail.com